En France, de nombreux automobilistes sont prêts à rouler au GPL. Zoom sur les raisons…

Les usagers ont été sondés…

D’après un sondage mené par caradisiac.com*, 1er site d’info automobile, « 72% des automobilistes sont prêts à rouler au GPL ». Face au contexte environnemental et écologique, les conducteurs sondés reconnaissent largement que le GPL est une réelle solution de mobilité propre et économique.

 

Les modèles roulant au GPL

Le GPL est une véritable alternative aux carburants classiques, c’est pourquoi, de plus en plus de modèles de véhicules y ont été convertis :

– Alfa Romeo MiTo 1.4 120 cv

– Citroën C3 1.2 82 cv

– Fiat Panda 1.2 69 cv

– Fiat Punto 1.4 77 cv

– Fiat 500L 1.4 T-Jet 120 cv

– Fiat Tipo 1.4 T-Jet 120

– Opel Karl 1.0 73 cv

– Opel Corsa 1.4 90 cv

– Opel Mokka X 1.4 Turbo 140 cv

Sachez aussi qu’il est possible d’équiper une voiture essence après achat. D’ailleurs, pratiquement tous les modèles essence peuvent être équipés en GPL carburant. Cet équipement peut être réalisé à partir de 1 500 €.

 

Pourquoi rouler au GPL ?

Un véhicule GPL dispose de toutes les conditions nécessaires pour proposer une mobilité plus profitable et saine :

– il possède généralement une autonomie de 500 km à laquelle s’ajoute celle du réservoir essence,

– le plein est réalisé en 2 minutes !

– le prix au litre est d’environ 0,72 € à la pompe, soit un budget carburant inférieur de 27% en moyenne au carburant essence à l’année (sur une base de 15 000 km/an)

– le prix d’achat d’un véhicule GPL est comparable à celui d’une voiture essence et moins élevé qu’au diesel.

– un certificat d’immatriculation gratuit ou à 50% dans 10 régions sur 11

– un réseau national de professionnels

– et un accès dans tous les parkings publics.

 

Le GPL dans le monde

En Europe, au Japon, aux États-Unis, ou en Inde… de nombreux gouvernements et collectivités se sont longtemps impliqués dans la lutte contre la pollution locale et ont fait le choix d’énergies plus respectueuses de la santé. Par exemple, les taxis roulent depuis les années 90 au GPL à Hong Kong et au Japon, où le diesel est interdit. Le succès du GPL dans de nombreux pays souligne sa pertinence et son fort potentiel. Cela démontre que le GPL peut largement devenir un élément clé dans le monde puisqu’il combine atouts environnementaux, atouts économiques et bénéfices de santé publique importants.

 

*Sondage réalisé sur le site caradisiac.com en avril 2017 auprès de plus de 680 particuliers.

Source : CFBP

VITOGAZ affiche le Baromètre du prix du GPL de Mars 2017

GPL : solution moins chère et plus propre toute l’année

Le carburant GPL permet de répondre aux besoins de mobilité de ceux qui n’ont pas d’alternative à la voiture. Beaucoup de modèles de véhicules essence, quelles que soient leur puissance ou leur catégorie, peuvent être équipés au GPL. Et ce, quel que soit sur chaîne pour les véhicules neufs ou dans des ateliers spécialisés pour les véhicules d’occasion.

 

Deux possibilités pour rouler au GPL

1. Acheter directement un véhicule GPL d’un constructeur qui en propose dans sa gamme.
Sur le marché français, plusieurs constructeurs automobiles proposent des versions GPL de leurs
modèles.

Liste complète : www.cfbp.fr/offres-des-constructeurs

 

-> NOUVEAU :
La nouvelle Fiat Tipo bicarburation GPL au prix de la version essence !

Fiat, en partenariat avec le Comité Français du Butane Propane (CFBP), propose la nouvelle Fiat
Tipo GPL moteur 1,4 TJet 120 ch au même prix que la version essence soit à partir de 15 590 €
pour la Tipo berline, 16 490 € pour la version 5 portes et 17 490 € pour la carrosserie Station
Wagon, la remise de 1500 € s’ajoutant à la remise sans condition proposée sur la Tipo.
Lancée le 16 mars 2017 dans le réseau de distributeurs Fiat, cette offre inédite s’applique
également à la Fiat 500L 1,4 T-Jet 120 ch essence – GPL, soit une économie de 1 500 € pour
l’automobiliste et l’opportunité de réduire le budget auto et son impact sur l’environnement.
Ainsi, la Fiat 500L GPL débute à partir de 15 490 € et bénéficie également de la garantie 5 ans / 75 000
km.

 

Pour plus d’informations : www.cfbp.fr

Nouvelle FIAT TIPO GPL au prix de la version essence

Roulez éco et plus propre toute l’année !

Désormais, la famille FIAT s’agrandit avec les deux nouveaux modèles TIPO bicarburation essence-GPL. Ils sont présentés avec le modèle carrosseries Berline, le modèle 5 portes et le Break Station Wagon. Ce dernier, destiné à une clientèle plus exigeante, se veut plus familial privilégiant le côté pratique et les nouvelles technologies.

Caracteristiques FIAT TIPOLa nouvelle FIAT TIPO représente le modèle type d’une voiture authentique prônant la sécurité, l’espace et le confort, le tout à un prix accessible.

 

En effet, ce véhicule propose un équipement technologique complet : 6 airbags, l’ordinateur de bord, l’autoradio avec prises Aux. et USB, les vitres avant électriques et la banquette fractionnable, le verrouillage centralisé. Avec toutes ces fonctionnalités, la FIAT TIPO représente l’un des meilleurs rapports qualité/prix de la catégorie.

De plus, l’autonomie du véhicule est encore plus importante : en mode GPL, il comprend un réservoir de 53 litres, soit une autonomie de 638 km. Sans compter l’autonomie en mode essence (50 litres).

prix economie FIAT TIPO

 

 

 

FIAT propose donc à ses clients la meilleure solution pour répondre aux attentes de la famille mais aussi de dépenser malin et économique. Un combo idéal !

Des avantages à l’achat inédits

FIAT, en partenariat avec le Comité Français du Butane et du Propane (CFBP), présente ce nouveau prototype, avec un moteur 1.4 TJet 120 ch, au même prix que la version essence. A partir de 15 590€ pour la Tipo Berline, 16 490€ pour la version 5 portes et 17 490€ pour le Break Station Wagon.
La remise de 1500€ ajoutée à la remise sans condition proposée pour la Tipo.

Lancée en mars 2017, cette offre inédite s’applique également à la Fiat 500L 1,4 T-Jet 120 ch essence – GPL. L’opportunité pour l’automobiliste de faire une économie de 1 500 € et de réduire le budget auto ainsi que son impact environnemental. Ainsi, la Fiat 500L GPL débute à partir de 15 490€ et bénéficie également de la garantie 5 ans / 75 000 km.

Et pour ceux qui aimeraient avoir le choix, FIAT propose d’autres modèles en bicarburation : les Panda et Punto.

Du côté du GPL…

Coût annuel du carburant GPL

Sachez que depuis Février 2017, le prix moyen du GPL reste stable par rapport aux autres carburants. Il est près de 40% moins cher que l’essence et environ -30% par rapport au diesel.

De plus, le budget annuel de carburant pour une voiture GPL est réduit de -27% par rapport à un véhicule essence.

A l'achat comme à l'usage, le GPL est économique


Comment fonctionne la bicarburation ?

Une voiture GPL peut fonctionner en mode bicarburation, c’est-à-dire qu’elle dispose à la fois d’un système essence et d’un système GPL. L’avantage de disposer des deux carburants permet d’ajouter à l’autonomie disponible du réservoir essence, 400 à 600km de plus engendré par le réservoir GPL.

 

Faites le choix du GPL, une solution disponible et
moins cher !

 

Pour plus d’informations : www.cfbp.fr, www.gpl.fr

 

Source : Communiqué de presse du 20 mars 2017 – CFBP

Le GPL, une réelle solution environnementale pour rouler plus sereinement en 2017

voiture gpl solution environnementale, rouler moins cher

En France, près de 210 000 véhicules roulent au GPL. C’est le plus gros parc roulant de voitures propres. Même s’il est toujours possible de choisir le type de véhicule que l’on veut, il est préférable d’opter pour une voiture GPL au vu de ses nombreux avantages. D’ailleurs, depuis le 1er janvier 2017, de nouvelles réglementations fiscales positives viennent s’ajouter. Zoom sur ses différents atouts…

Tout d’abord, le GPL c’est quoi ?

Le GPL est un mélange inflammable de gaz propane et butane, deux gaz naturels utilisés comme combustibles dans les appareils de chauffage, les équipements de cuisine et bien sûr les véhicules.Disponible sur de multiples modèles de voitures, essentiellement chez Opel et Fiat, le mélange, associé à un classique moteur à essence, est généralement contenu dans un réservoir supplémentaire sous le plancher de coffre.

Avantages écologiques

Un véhicule GPL émet jusqu’à 20% de moins de CO2 qu’un véhicule essence et pratiquement pas de particules ou de Nox (oxydes d’azote). Sa combustion ne libère ni plomb, ni benzène, ni soufre. En plus, les nuisances sonores sont nettement réduites. Ce gaz a donc une empreinte environnementale incroyablement basse. Il est simplement plus propre.
En terme de répartition, les véhicules gaz sont classés en Crit’Air 1, soit la classification la
plus vertueuse située juste derrière les véhicules « zéro émission », et ce quelle que soit leur date de première immatriculation. Avec cette vignette Crit ‘Air 1, les véhicules GPL peuvent rouler même en cas de restrictions de circulation.

Sticker CRIT'air violet 1 (reflet mtal)

 Avantages économiques

Avec cette solution, vous faites des économies à la pompe. C’est de loin le critère le plus important lors de l’achat d’une voiture GPL. Même si son prix d’achat est élevé, le surcoût est rapidement amorti grâce au bonus écologique accordé et au prix du litre du carburant beaucoup moins cher que le litre d’essence ou de diesel. De plus, le GPL affiche un prix en moyenne à 0.70€ le litre. Ce qui permet, selon l’ADEME, de réaliser environ 27% d’économies sur le coût annuel du carburant comparé à un véhicule essence.
Autre avantage : les assureurs proposent entre 10 et 30% de réductions des cotisations d’assurance pour les véhicules GPL. Ils sont aussi exonérés totalement ou partiellement du prix de la carte grise.

Avantages technologiques

Le GPL est de plus en plus disponible : plus de 1750 stations le proposent sur l’ensemble du territoire français. Quant à l’entretien et le contrôle technique de la voiture, ce sont les même que pour les autres types de véhicules. Enfin, moins bruyante, le confort de conduite d’une voiture GPL est quasiment équivalent à celui d’une voiture à essence.

De nouveaux avantages fiscaux et économiques en 2017


Pour les particuliers & professionnels

  • Carte grise gratuite dans bien d’autres régions :

De nouvelles régions accordent gratuitement le certificat d’immatriculation aux véhicules
GPL dans le cadre de leurs politiques d’amélioration de la qualité de l’air.
Dorénavant, ces véhicules sont également exonérés à 100% de certificat d’immatriculation en : Provence-Alpes-Côte d’Azur, ainsi qu’en Rhône-Alpes, en Haute-Normandie, Poitou-Charentes et Languedoc-Roussillon pour favoriser une mobilité plus durable.

Ces véhicules bénéficient donc de la gratuité de la carte grise dans la quasi-totalité des régions (hors Centre Val de Loire). Ils accèdent aussi à une réduction de 50% en Bretagne, Alsace, Lorraine et Picardie.

TARIFS CERTIFICAT D'IMMATRICULATION GPL 2017

  • Stationnement :

De nombreux parkings et collectivités offrent des réductions spécifiques.
En ce qui concerne les voitures classées en Crit’air 1, qu’importe l’année de leur immatriculation,  celles-ci peuvent bénéficier de conditions de stationnement et circulation privilégiés.

Et en plus pour les professionnels

  • Côté TVA:

Récupération totale de cette dernière sur le GPL, et à présent sa déductibilité sur les achats essence en complément.

La nouvelle mesure la plus attendue par les entreprises est l’exonération de TVS (Taxe sur les Véhicules de Société) : les véhicules GPL qui émettent moins de 110g de CO2/km sont exemptés de TVS durant les deux premières années de mise en circulation. Elle vise à faire baisser le nombre de véhicules Diesel qui constituent aujourd’hui 95 % du parc roulant d’entreprises.

En effet, la fiscalité, et en particulier la TVS, est l’un des principaux critères pris en compte par les gestionnaires de flottes automobiles pour le choix d’un type de carburant. Elle est un levier important pour diversifier les parcs automobiles et développer la part des énergies alternatives. Par conséquent, cette mesure devrait inciter, de manière efficace, les gestionnaires de parcs à diversifier, à moindre coût, leur motorisation. Ce qui permettrait de répondre aux objectifs de réduction de CO2, de polluants du type NOx et particules (d’autant plus avec le développement des biogaz comme le BioGPL), mais aussi d’optimisation de leur RSE.

Solution environnementale

Le Gaz de Pétrole Liquéfié est donc une solution d’avenir complètement disponible.
C’est une réponse environnementale et économique face aux nouveaux enjeux de la mobilité.
L’année 2017 devrait être ainsi celle du renouveau en matière de motorisation dans les
flottes d’entreprises et des particuliers.  Mais aussi celle de la diminution sensible des
parcs Diesel au profit des énergies propres dont le GPL.

 

Pour plus d’informations : www.cfbp.fr

Source : Communiqué de presse du 26 Janvier 2017, CFBP

Pourquoi passer du fioul domestique au gaz propane ?

Le gaz est une énergie polyvalente permettant le chauffage, la production d’eau chaude sanitaire et la cuisson, alors que le fioul domestique nécessite une énergie complémentaire pour mijoter de bons petits plats et chauffer l’eau en dehors des périodes froides car la chaudière fonctionne.

Si au début des années 2000, le choix du fioul domestique pouvait être pertinent par rapport au gaz, aujourd’hui, la hausse continuelle de son prix de vente le rend moins compétitif.

Il est donc intéressant de quitter le fioul pour le gaz propane qui est disponible partout en France, en mettant en place un réservoir aérien ou enterré pour stocker le gaz.

Le fioul domestique est une énergie en déclin car sa combustion incomplète et irrégulière (qualité variable d’une livraison à l’autre) pollue l’air en rejetant notamment des particules fines et très fines, contribuant aux déficiences respiratoires, sans oublier les nuisances sonores de la chaudière et des équipements annexes (pompes, mises en route du brûleur, etc).

De plus et malgré des efforts réalisés sur le produit, l’approvisionnement et le stockage du fuel (souvent à l’intérieur) génèrent des odeurs fortes qui s’imprègnent dans l’atmosphère et qui perdurent, surtout si quelques gouttes sont tombées sur le sol ou si la cuve a débordé comme cela arrive parfois.

Par contre, la combustion du gaz propane est complète et silencieuse, sans résidu.

Le stockage du gaz propane se fait toujours à l’extérieur dans des réservoirs éprouvés et contrôlés régulièrement, et l’approvisionnement se fait sous pression, par un tuyau étanche.

La mise en œuvre de l’installation est simple pour le GPL alors que pour le fioul, il faut une pompe pour alimenter la chaudière et souvent additiver le fioul pour améliorer sa combustion.

L’entretien de l’installation fioul est onéreux car il faut régulièrement nettoyer les filtres, réviser la pompe à injection, surveiller l’encrassement des électrodes et les changer si nécessaire, procéder au ramonage du conduit de fumée et parfois recourir au nettoyage du réseau de distribution, alors que pour le gaz propane, l’entretien est réduit voire inexistant.

Le gaz propane est moins polluant que le fioul domestique.

A qualité et technologie équivalentes, une chaudière gaz propane génère 20% de CO² en moins et moitié moins de particules qu’une chaudière fioul.

De plus, la combustion du fioul domestique génère du SO², formé par le soufre contenu dans le fioul combiné avec l’oxygène, et génère également des dioxines provenant des émissions des chaudières.

Il n’y a que des avantages à passer du fioul au gaz propane, plus d’odeurs désagréables, plus besoin d’une énergie complémentaire pour la cuisson et l’eau chaude, utiliser l’espace libéré par l’emprise au sol de la cuve à fioul, plus de nuisances sonores et beaucoup moins de pollution dans l’air.

Pour en savoir plus

Rubis: chiffre d’affaires en hausse de 4%

Le chiffre d’affaires consolidé atteint 802 ME (+ 13 %) au quatrième
trimestre. Les volumes de Rubis Énergie enregistrent une croissance de 22% (+ 1% à périmètre
constant). ‘ Ils intègrent l’accroissement du périmètre lié aux acquisitions dans la zone Afrique (la
Réunion, Djibouti et Afrique de l’Ouest) ‘précise le groupe.

Les recettes stockage de Rubis Terminal sont en légère croissance (+ 0,6%). Le retrait des recettes France (- 2 %) étant compensé par la progression des recettes hors France (+ 3 %). Sur l’ensemble de l’exercice 2015, le chiffre d’affaires augmente de 4% à 2 913 ME, pour des volumes globaux en hausse de 18% (dont + 21% chez Rubis Énergie et + 6% chez Rubis Terminal). A périmètre constant, les volumes globaux enregistrent une croissance de 4 %.

Au quatrième trimestre, les volumes en distribution des produits pétroliers finale atteignent 800 000 m3, en hausse de 22 %. A périmètre constant, la croissance des volumes est de + 1 %. Sur l’ensemble de l’exercice 2015, les volumes atteignent 2,9 millions de m3, en progression de 21% à périmètre réel (+ 4% à structure comparable).
Copyright (c) 2016 Cercle Finance. Les informations et analyses diffusées par Cercle Finance ne
constituent qu’une aide à la décision pour les investisseurs. La responsabilité de Cercle Finance ne
peut être retenue directement ou indirectement suite à l’utilisation des informations et analyses par
les lecteurs. Il est recommandé à toute personne non avertie de consulter un conseiller
professionnel avant tout investissement. Ces informations indicatives ne constituent en aucune
manière une incitation à vendre ou une sollicitation à acheter.

« Boursorama »

Rubis: le chiffre d’affaires grimpe de 13%

Jeudi 11 Février 2016 Le groupe de distribution et de stockage de produits pétroliers Rubis (RUI.FR) a annoncé jeudi que son chiffre d’affaires avait progressé de 13% au quatrième trimestre 2015 soutenu par une hausse de ses volumes de distribution. Au quatrième trimestre, le chiffre d’affaires global de Rubis s’est inscrit à 802 millions d’euros.

L’activité en volume a pour sa part augmenté de 22% sur la période.
A périmètre constant, l’indicateur d’activité globale en volume fait apparaître une croissance de
1%, grâce à une hausse de 5% dans les Caraïbes qui a compensé des déclins de 3% en Europe et
en Afrique.

Le chiffre d’affaires de la branche de distribution du groupe, Rubis Energie, a au total
augmenté de 5% à 538 millions d’euros tandis que l’activité Support et Services a vu le sien
bondir de 68% à 189 millions d’euros. Dans son activité de stockage, Rubis Terminal, les revenus
ont en revanche diminué de 14% à 75 millions d’euros. Sur l’ensemble de l’exercice 2015, le
chiffre d’affaires de Rubis a atteint 2,9 milliards d’euros, en croissance de 4% grâce à une
progression de 21% de ses volumes.

Rubis a souligné dans un communiqué que sa situation financière « restait solide en fin d’exercice », alors qu’aucun événement n’a modifié « de façon significative » la structure financière depuis le 30 juin 2015. Le groupe a également indiqué que la baisse des cours des produits pétroliers sur le trimestre écoulé contribuait « à une configuration favorable au niveau de [ses] marges unitaires sur le trimestre ». Rubis doit publier ses résultats de l’exercice le 9 mars prochain.

« ADVFN »

VITOGAZ présente: Le GPL n’a rien à cacher !

VITOGAZ vous informe: Le GPL n’a rien à cacher !

La France a tout à gagner en roulant au GPL.

Face aux problèmes croissants de qualité de l’air et aux doutes quant à la conformité des véhicules aux normes d’émissions en vigueur, le CFBP a demandé à la société V-MOTECH de réaliser des tests d’émissions de gaz et de particules en conditions réelles de circulation selon le cycle RDE (Real Driving Emissions – « émissions en conditions de circulation réelle ») sur 2 véhicules GPL.

Les véhicules évalués sont :

  • une Fiat 500L GPL (Euro 6)
  • et une Alfa Romeo MITO (Euro 5) de seconde monte – c’est-à-dire un véhicule essence équipé après achat d’un système GPL.

Objectif :

Alors que ces véhicules ont été homologués selon le cycle Européen normalisé NEDC contesté aujourd’hui, le CFBP a souhaité les évaluer en mode GPL puis Essence selon la future norme RDE applicable en 2017.

Résultats :

Rouler au GPL permet de réellement moins polluer

Sur l’ensemble des roulages réalisés, les résultats démontrent que les émissions de gaz et particules d’un véhicule GPL sont toujours très inférieures aux niveaux de la norme Euro 6b (y compris dans le cas du véhicule Euro 5 équipé en seconde monte).

Ainsi, comparé à l’essence, le GPL émet :

  • 18% de CO2 en moins en moyenne. L’arrivée en 2016 de bioGPL permettra d’améliorer sensiblement cette valeur.
  • Dix fois moins de particules.
  • jusqu’à 97% de moins de CO : les émissions de CO sont à environ 63 mg/km alors que la norme est à 1000 mg/km.
  • des Nox et HC en quantité équivalente mais dont les valeurs sont très inférieures à la norme. (A noter que la Commission Européenne a décidé d’autoriser les véhicules diesel à émettre lors du test RDE 2.1 fois plus de particules et NOx que la norme Euro 6 en vigueur.)

gpl rien a cacher

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En raison de ces qualités environnementales, les véhicules GPL ne sont soumis à aucune restriction de circulation en cas de pic pollution dans les grandes agglomérations.

Méthodologie relevé d’émission

Tests réalisés entre le 2 et le 10 novembre 2015

Relevé et analyse de l’impact du type de carburant (GPL/Essence) sur 2 véhicules €6 (Fiat 500L GPL) et €5 (Alfa Romeo MITO de seconde monte) dans des conditions réelles de circulation (RDE).

Mesure des 5 gaz (CO2, CO, NO, NO2, HC)

Mesure des particules en nombre.

Réalisation de 3 roulages par carburation.

‘Source CFBP’

Rubis s’implante à Djibouti

logo rubisLe groupe français Rubis, spécialisé dans le stockage et la distribution de produits pétroliers sous la marque VITO et VITOGAZ, a annoncé mardi 6 Octobre 2015 avoir remporté l’appel d’offres pour la reprise des actifs et du fonds de commerce de la marque Total à Djibouti.

Cette action permet ainsi à l’entreprise de prendre, comme l’indique un communiqué de presse, « le contrôle du premier distributeur de produits pétroliers du pays » permettant au Groupe d’être présent « sur l’ensemble des compartiments du secteur : stations-service, aviation, commercial, marine et lubrifiants, représentant un volume annuel supérieur à 100 000 m3 ».

La position stratégique de Djibouti, à l’entrée de la mer Rouge sur la Corne de l’Afrique, propose un avantage naturel puisqu’il est l’unique accès maritime de l’Éthiopie, un pays qui connaît actuellement une forte croissance.

Le chiffre d’affaires du Groupe au premier semestre s’établit à 1,297 milliard d’euros en recul de 5% par rapport à la même période l’an passé, pénalisé par la chute des prix des produits pétroliers.

Cette position stratégique pourrait donc ouvrir au Groupe Rubis des perspectives pour de futurs développements, notamment en logistique stockage ou distribution de produits pétroliers, à destination de pays limitrophes ainsi qu’à l’export pour la partie stockage.

VITOGAZ FRANCE, fournisseur indépendant de gaz français, est une filiale du Groupe Rubis depuis 1994*.

*1939 : Création de la marque VITOGAZ |1994 : Achat par RUBIS

VITOGAZ : Faire des économies d’énergie ?

faire des consommation d'énergieComment faire des économies d’énergie ? En effet, pour valoriser votre bien et diminuer vos factures d’énergie, vous devez améliorer sa performance énergétique. VITOGAZ FRANCE vous explique par où doit commencer votre réflexion.

La performance énergétique touche un certain nombres d’éléments que vous devez auditer et analyser afin de connaître le coût des travaux de rénovation.

  • l’isolation des murs et du toit ;
  • l’isolation des fenêtres ;
  • le chauffage : l’état des installations, l’énergie utilisée (fioul, gaz, électricité, réseau de chauffage urbain, bois, énergie solaire) ;
  • le système de production d’eau chaude ;
  • la ventilation.

 

Vous souhaitez réaliser des travaux pour améliorer l’efficacité énergétique de votre logement ?

La bonne réalisation de vos projets de rénovation est primordiale pour faire des économies d’énergie, sur le long terme. De plus, un résultat performant vous permettra de bénéficier du crédit d’impôts et de valoriser l’opération dans le cadre du dispositif des Certificats d’Économies d’Énergie.

Bénéficier d’une éco-prime avec VITOGAZ FRANCE

Je souhaite savoir comment faire des économies d’énergie dans mon logement. Contacter VITOGAZ FRANCE, fournisseurs de gaz indépendant.

Mon logement a t-il été soumis à une Réglementation Thermique ?

renovation travaux economie energieQu’est qu’une Réglementation thermique ?

La réglementation thermique française est un ensemble de règles cadrant le domaine de la construction thermique des bâtiments neufs en France. Elle fixe une limite maximale à la consommation énergétique des bâtiments neufs pour le chauffage, la ventilation, la climatisation, la production d’eau chaude sanitaire et l’éclairage.

Selon l’année de construction de votre bâtiment, votre logement a peut-être été soumis à une Réglementation Thermique. Il est important que vous en preniez connaissance avant de débuter vos projets de rénovation.

Voyons ensemble où vous situer…

Historiques des Réglementations Thermiques en France

> Les habitations construites avant 1974 n’étaient soumises à aucune réglementation thermique, de ce fait,  des éléments comme la qualité de l’isolation ou du chauffage n’ont pas été considérés, et beaucoup de constructions avant cette date sont mal isolées.

Suite au premier choc pétrolier, Pierre Mesmer instaure la première réglementation thermique en 1974. Elle s’appliquait uniquement aux bâtiments neufs d’habitation, obligeant une isolation des parois et une régulation des systèmes de chauffage.

Ensuite, des réglementations thermiques successives (RT1988, RT2000,…) et de plus en  plus exigeantes ont été instaurées pour améliorer la qualité d’isolation des constructions.

> Les habitations construites entre 2006 et 2012 étaient soumises à la réglementation thermique 2005 (RT 2005), qui instaurait des obligations pour marier confort et économies d’énergie. Son objectif était d’améliorer de 15 % la performance thermique aux bâtiments neufs et aux parties nouvelles. Depuis, la réglementation thermique RT2005, par des arrêtés complémentaires, s’attaque au domaine de la rénovation.

> Depuis le 1er janvier 2013, les logements neufs sont soumis à la nouvelle réglementation thermique (RT 2012), toujours actuelle aujourd’hui. Celle-ci impose des exigences plus élevées, il a pour objectif de généraliser les « bâtiments basse consommation » qui consomment en moyenne 50 kWh/m2 par an) pour :

  • Réduire les consommations énergétiques et les émissions de gaz à effet de serre ;
  • Encourager le développement de nouvelles technologies ;
  • Contribuer à l’indépendance énergétique nationale.

Les éco-primes : Aides dans la réalisation de vos travaux

Vous souhaitez entreprendre des travaux de rénovation pour réduire vos consommations énergétiques et ainsi réaliser des économies d’énergie ?

Bénéficiez des éco-primes avec VITOGAZ FRANCE

Bénéficiez des ÉCO-PRIMES avec le programme éco-primes VITOZECO de VITOGAZ FRANCE pour la réalisation d’un bouquet de travaux dans votre habitation de plus de 2 ans, avec VITOGAZ FRANCE, votre fournisseurs de gaz.

 

 

VITOGAZ : La France exemplaire, les territoires en action

Nouvelle brochure TEPOS - Par Ségolène Royal, le 22 juillet 2015

Suite à notre dernier article « Les Territoires à Énergies Positives – Appui financier de 500 000€ par l’État » où nous révélions la volonté de Ségolène Royal à encourager les collectivités a mettre en place des projets en faveur de la transition énergétique et à devenir un Territoire à Énergie Positive ou « TEPOS », VITOGAZ FRANCE met à votre disposition la nouvelle brochure publiée le 22 juillet 2015 par la Ministre appelée « La France Exemplaire, Les Territoires En Action ».

Il s’agit d’une document PDF de 32 pages reprenant les grandes actions mises en place par les territoires labellisés sur les domaines suivants :

  • Réduction de la consommation d’énergie dans le bâtiment et l’espace public
  • Diminution des émissions de gaz à effet de serre et des pollutions liées aux transports
  • Développement de l’économie circulaire et de la gestion durable des déchets
  • Production d’énergies renouvelables locales
  • Préservation de la biodiversité, protection des paysages et promotion d’un urbanisme durable
  • Promotion de l’éducation à l’environnement, de l’écocitoyenneté et mobilisation des acteurs locaux

Vous trouverez ci-dessous la publication de la nouvelle brochure publiée le 22 juillet 2015.

Document PDF à télécharger : France_exemplaire-territoire-action_brochure

Cette brochure interroge les maires des TEPOS sur leur actions en faveur de la croissance verte.