VITOGAZ affiche le Baromètre du prix du GPL de Mars 2017

GPL : solution moins chère et plus propre toute l’année

Le carburant GPL permet de répondre aux besoins de mobilité de ceux qui n’ont pas d’alternative à la voiture. Beaucoup de modèles de véhicules essence, quelles que soient leur puissance ou leur catégorie, peuvent être équipés au GPL. Et ce, quel que soit sur chaîne pour les véhicules neufs ou dans des ateliers spécialisés pour les véhicules d’occasion.

 

Deux possibilités pour rouler au GPL

1. Acheter directement un véhicule GPL d’un constructeur qui en propose dans sa gamme.
Sur le marché français, plusieurs constructeurs automobiles proposent des versions GPL de leurs
modèles.

Liste complète : www.cfbp.fr/offres-des-constructeurs

 

-> NOUVEAU :
La nouvelle Fiat Tipo bicarburation GPL au prix de la version essence !

Fiat, en partenariat avec le Comité Français du Butane Propane (CFBP), propose la nouvelle Fiat
Tipo GPL moteur 1,4 TJet 120 ch au même prix que la version essence soit à partir de 15 590 €
pour la Tipo berline, 16 490 € pour la version 5 portes et 17 490 € pour la carrosserie Station
Wagon, la remise de 1500 € s’ajoutant à la remise sans condition proposée sur la Tipo.
Lancée le 16 mars 2017 dans le réseau de distributeurs Fiat, cette offre inédite s’applique
également à la Fiat 500L 1,4 T-Jet 120 ch essence – GPL, soit une économie de 1 500 € pour
l’automobiliste et l’opportunité de réduire le budget auto et son impact sur l’environnement.
Ainsi, la Fiat 500L GPL débute à partir de 15 490 € et bénéficie également de la garantie 5 ans / 75 000
km.

 

Pour plus d’informations : www.cfbp.fr

VITOGAZ vous informe : Baromètre prix GPL de Février 2017

Image Baromètre_Février2017

Dans le cadre du 2ème « Tour des solutions alternatives » réalisé en février, 8 jeunes étudiants de la Toulouse Business School et de Sciences Po Strasbourg, ont parcouru les routes de France pour découvrir la mobilité durable et l’éco-consommation. Au volant d’une Fiat 500 L Trekking GPL, ils ont pu tester la solution GPL, la conduite, les facilités de stationnement et de réapprovisionnement en reliant Avignon à Paris via 9 villes étapes, d’est en ouest et du nord au sud. Ils se sont donné le relai sur un itinéraire de plus de 2 300 kms.

Au bilan, le GPL permet :

  • de réaliser des économies …

Les participants ont pu réaliser d’importantes économies de budget carburant : soit – 35% comparé à un trajet en 100% essence. Ils ont également pu bénéficier de places de stationnements gratuits ou à tarifs réduits.

  • de préserver l’environnement

Les étudiants ont pu limiter l’impact de leurs déplacements sur l’environnement. En effet, la solution GPL se place parmi les meilleures au regard de la qualité de l’air en ville. Elle est classée en catégorie 1 dans le système Crit’air quelle que soit la date d’immatriculation du véhicule.
Pour rappel, le GPL permet de réduire les émissions de CO2 de – 20% et d’améliorer la qualité de l’air. Pas de particules & pratiquement pas de NOx. L’équipement au GPL de véhicules essence est une autre solution pour réduire les émissions et polluants locaux. Parallèlement à l’offre proposée par les constructeurs, il est en effet possible d’équiper au GPL un véhicule essence neuf ou d’occasion correctement entretenu.

  • de rouler « Zen » !

Ce « Tour » a permis également de mettre en avant la disponibilité du carburant sur le territoire sans craindre la panne : 1 station tous les 60 km et 400 km d’autonomie pour le réservoir GPL.
En France le GPL est distribué dans 1 750 stations-service. Le véhicule GPL fonctionne en mode « bi-carburation » : il dispose à la fois d’un système essence et d’un système GPL et peut donc fonctionner soit à l’essence, soit au GPL. La contenance moyenne d’un réservoir GPL permet de parcourir 400 à 600 km, en complément du réservoir essence, et ainsi d’augmenter l’autonomie initiale du véhicule. Le GPL est une alternative disponible sur l’ensemble du territoire. En cohérence avec leur démarche, les étudiants ont adopté des réflexes d’éco conduite sur tout le parcours.

Le carburant GPL permet de rendre accessible à tous une mobilité
plus propre

C’est une solution disponible et économique !

 

Pour plus d’informations : www.cfbp.fr, www.gpl.fr

 

Source : Communiqué de presse du 06 mars 2017, CFBP

Le GPL, une réelle solution environnementale pour rouler plus sereinement en 2017

voiture gpl solution environnementale, rouler moins cher

En France, près de 210 000 véhicules roulent au GPL. C’est le plus gros parc roulant de voitures propres. Même s’il est toujours possible de choisir le type de véhicule que l’on veut, il est préférable d’opter pour une voiture GPL au vu de ses nombreux avantages. D’ailleurs, depuis le 1er janvier 2017, de nouvelles réglementations fiscales positives viennent s’ajouter. Zoom sur ses différents atouts…

Tout d’abord, le GPL c’est quoi ?

Le GPL est un mélange inflammable de gaz propane et butane, deux gaz naturels utilisés comme combustibles dans les appareils de chauffage, les équipements de cuisine et bien sûr les véhicules.Disponible sur de multiples modèles de voitures, essentiellement chez Opel et Fiat, le mélange, associé à un classique moteur à essence, est généralement contenu dans un réservoir supplémentaire sous le plancher de coffre.

Avantages écologiques

Un véhicule GPL émet jusqu’à 20% de moins de CO2 qu’un véhicule essence et pratiquement pas de particules ou de Nox (oxydes d’azote). Sa combustion ne libère ni plomb, ni benzène, ni soufre. En plus, les nuisances sonores sont nettement réduites. Ce gaz a donc une empreinte environnementale incroyablement basse. Il est simplement plus propre.
En terme de répartition, les véhicules gaz sont classés en Crit’Air 1, soit la classification la
plus vertueuse située juste derrière les véhicules « zéro émission », et ce quelle que soit leur date de première immatriculation. Avec cette vignette Crit ‘Air 1, les véhicules GPL peuvent rouler même en cas de restrictions de circulation.

Sticker CRIT'air violet 1 (reflet mtal)

 Avantages économiques

Avec cette solution, vous faites des économies à la pompe. C’est de loin le critère le plus important lors de l’achat d’une voiture GPL. Même si son prix d’achat est élevé, le surcoût est rapidement amorti grâce au bonus écologique accordé et au prix du litre du carburant beaucoup moins cher que le litre d’essence ou de diesel. De plus, le GPL affiche un prix en moyenne à 0.70€ le litre. Ce qui permet, selon l’ADEME, de réaliser environ 27% d’économies sur le coût annuel du carburant comparé à un véhicule essence.
Autre avantage : les assureurs proposent entre 10 et 30% de réductions des cotisations d’assurance pour les véhicules GPL. Ils sont aussi exonérés totalement ou partiellement du prix de la carte grise.

Avantages technologiques

Le GPL est de plus en plus disponible : plus de 1750 stations le proposent sur l’ensemble du territoire français. Quant à l’entretien et le contrôle technique de la voiture, ce sont les même que pour les autres types de véhicules. Enfin, moins bruyante, le confort de conduite d’une voiture GPL est quasiment équivalent à celui d’une voiture à essence.

De nouveaux avantages fiscaux et économiques en 2017


Pour les particuliers & professionnels

  • Carte grise gratuite dans bien d’autres régions :

De nouvelles régions accordent gratuitement le certificat d’immatriculation aux véhicules
GPL dans le cadre de leurs politiques d’amélioration de la qualité de l’air.
Dorénavant, ces véhicules sont également exonérés à 100% de certificat d’immatriculation en : Provence-Alpes-Côte d’Azur, ainsi qu’en Rhône-Alpes, en Haute-Normandie, Poitou-Charentes et Languedoc-Roussillon pour favoriser une mobilité plus durable.

Ces véhicules bénéficient donc de la gratuité de la carte grise dans la quasi-totalité des régions (hors Centre Val de Loire). Ils accèdent aussi à une réduction de 50% en Bretagne, Alsace, Lorraine et Picardie.

TARIFS CERTIFICAT D'IMMATRICULATION GPL 2017

  • Stationnement :

De nombreux parkings et collectivités offrent des réductions spécifiques.
En ce qui concerne les voitures classées en Crit’air 1, qu’importe l’année de leur immatriculation,  celles-ci peuvent bénéficier de conditions de stationnement et circulation privilégiés.

Et en plus pour les professionnels

  • Côté TVA:

Récupération totale de cette dernière sur le GPL, et à présent sa déductibilité sur les achats essence en complément.

La nouvelle mesure la plus attendue par les entreprises est l’exonération de TVS (Taxe sur les Véhicules de Société) : les véhicules GPL qui émettent moins de 110g de CO2/km sont exemptés de TVS durant les deux premières années de mise en circulation. Elle vise à faire baisser le nombre de véhicules Diesel qui constituent aujourd’hui 95 % du parc roulant d’entreprises.

En effet, la fiscalité, et en particulier la TVS, est l’un des principaux critères pris en compte par les gestionnaires de flottes automobiles pour le choix d’un type de carburant. Elle est un levier important pour diversifier les parcs automobiles et développer la part des énergies alternatives. Par conséquent, cette mesure devrait inciter, de manière efficace, les gestionnaires de parcs à diversifier, à moindre coût, leur motorisation. Ce qui permettrait de répondre aux objectifs de réduction de CO2, de polluants du type NOx et particules (d’autant plus avec le développement des biogaz comme le BioGPL), mais aussi d’optimisation de leur RSE.

Solution environnementale

Le Gaz de Pétrole Liquéfié est donc une solution d’avenir complètement disponible.
C’est une réponse environnementale et économique face aux nouveaux enjeux de la mobilité.
L’année 2017 devrait être ainsi celle du renouveau en matière de motorisation dans les
flottes d’entreprises et des particuliers.  Mais aussi celle de la diminution sensible des
parcs Diesel au profit des énergies propres dont le GPL.

 

Pour plus d’informations : www.cfbp.fr

Source : Communiqué de presse du 26 Janvier 2017, CFBP

Pourquoi passer du fioul domestique au gaz propane ?

Le gaz est une énergie polyvalente permettant le chauffage, la production d’eau chaude sanitaire et la cuisson, alors que le fioul domestique nécessite une énergie complémentaire pour mijoter de bons petits plats et chauffer l’eau en dehors des périodes froides car la chaudière fonctionne.

Si au début des années 2000, le choix du fioul domestique pouvait être pertinent par rapport au gaz, aujourd’hui, la hausse continuelle de son prix de vente le rend moins compétitif.

Il est donc intéressant de quitter le fioul pour le gaz propane qui est disponible partout en France, en mettant en place un réservoir aérien ou enterré pour stocker le gaz.

Le fioul domestique est une énergie en déclin car sa combustion incomplète et irrégulière (qualité variable d’une livraison à l’autre) pollue l’air en rejetant notamment des particules fines et très fines, contribuant aux déficiences respiratoires, sans oublier les nuisances sonores de la chaudière et des équipements annexes (pompes, mises en route du brûleur, etc).

De plus et malgré des efforts réalisés sur le produit, l’approvisionnement et le stockage du fuel (souvent à l’intérieur) génèrent des odeurs fortes qui s’imprègnent dans l’atmosphère et qui perdurent, surtout si quelques gouttes sont tombées sur le sol ou si la cuve a débordé comme cela arrive parfois.

Par contre, la combustion du gaz propane est complète et silencieuse, sans résidu.

Le stockage du gaz propane se fait toujours à l’extérieur dans des réservoirs éprouvés et contrôlés régulièrement, et l’approvisionnement se fait sous pression, par un tuyau étanche.

La mise en œuvre de l’installation est simple pour le GPL alors que pour le fioul, il faut une pompe pour alimenter la chaudière et souvent additiver le fioul pour améliorer sa combustion.

L’entretien de l’installation fioul est onéreux car il faut régulièrement nettoyer les filtres, réviser la pompe à injection, surveiller l’encrassement des électrodes et les changer si nécessaire, procéder au ramonage du conduit de fumée et parfois recourir au nettoyage du réseau de distribution, alors que pour le gaz propane, l’entretien est réduit voire inexistant.

Le gaz propane est moins polluant que le fioul domestique.

A qualité et technologie équivalentes, une chaudière gaz propane génère 20% de CO² en moins et moitié moins de particules qu’une chaudière fioul.

De plus, la combustion du fioul domestique génère du SO², formé par le soufre contenu dans le fioul combiné avec l’oxygène, et génère également des dioxines provenant des émissions des chaudières.

Il n’y a que des avantages à passer du fioul au gaz propane, plus d’odeurs désagréables, plus besoin d’une énergie complémentaire pour la cuisson et l’eau chaude, utiliser l’espace libéré par l’emprise au sol de la cuve à fioul, plus de nuisances sonores et beaucoup moins de pollution dans l’air.

Pour en savoir plus

Rubis s’implante à Djibouti

logo rubisLe groupe français Rubis, spécialisé dans le stockage et la distribution de produits pétroliers sous la marque VITO et VITOGAZ, a annoncé mardi 6 Octobre 2015 avoir remporté l’appel d’offres pour la reprise des actifs et du fonds de commerce de la marque Total à Djibouti.

Cette action permet ainsi à l’entreprise de prendre, comme l’indique un communiqué de presse, « le contrôle du premier distributeur de produits pétroliers du pays » permettant au Groupe d’être présent « sur l’ensemble des compartiments du secteur : stations-service, aviation, commercial, marine et lubrifiants, représentant un volume annuel supérieur à 100 000 m3 ».

La position stratégique de Djibouti, à l’entrée de la mer Rouge sur la Corne de l’Afrique, propose un avantage naturel puisqu’il est l’unique accès maritime de l’Éthiopie, un pays qui connaît actuellement une forte croissance.

Le chiffre d’affaires du Groupe au premier semestre s’établit à 1,297 milliard d’euros en recul de 5% par rapport à la même période l’an passé, pénalisé par la chute des prix des produits pétroliers.

Cette position stratégique pourrait donc ouvrir au Groupe Rubis des perspectives pour de futurs développements, notamment en logistique stockage ou distribution de produits pétroliers, à destination de pays limitrophes ainsi qu’à l’export pour la partie stockage.

VITOGAZ FRANCE, fournisseur indépendant de gaz français, est une filiale du Groupe Rubis depuis 1994*.

*1939 : Création de la marque VITOGAZ |1994 : Achat par RUBIS

VITOGAZ présente : Le GPL renouvelable

gpl-renouvelableEst-ce que nous allons vers un GPL renouvelable ? VITOGAZ FRANCE vous répond OUI !

L’annonce du Comité Français du Butane et du Propane (CFBP) et Global Bioénergie a officialisée la réussite d’une série de tests intégrant de l’isobutène renouvelable dans les bouteilles à usage domestique.

Avec 10 millions de foyers français qui utilisent du gaz en bouteille en France en 2015, cette découverte ne va pas passer inaperçue !

GPL renouvelable : la magie de l’isobutène

Après une série de tests effectuée depuis juillet dernier, le 14 septembre 2015, dans la commune d’Évry (Essonne), le CFBP et Global Bioénergies annoncent leur collaboration sur un projet d’étude portant sur l’exploitation d’un GPL renouvelable en incorporant un composé appelé isobutène renouvelable dans le butane commercialisé en bouteille.

Cette nouvelle ne laisse pas insensible la France qui place la réduction des émissions de CO2 dans ses principaux objectifs. Cette perspective ouvre également de nouveaux débouchés pour IBN-One, la première usine de production d’isobutène renouvelable, qui démarrera sa production à très grande échelle en 2018 sur le territoire national.

Conformément à la réglementation en vigueur, le GPL vendu en bouteille peut contenir une proportion importante d’isobutène. C’est pourquoi la conversion de ressources végétales en isobutène constitue une solution adaptée pour incorporer de l’énergie renouvelable dans les bouteilles de gaz et contribuer à l’objectif de la France de porter la part des énergies renouvelables à 32% de la consommation énergétique primaire en 2030.

Marc Delcourt, DG de Global Bioenergies, déclare : « L’incorporation d’isobutène renouvelable dans les bouteilles de gaz à usage domestique représente une application concrète qui concerne le quotidien de nombreux citoyens ».

Joel Pedessac, DG du CFBP, déclare : « A ce stade, les tests réalisés démontrent la compatibilité de l’isobutène renouvelable de Global Bioenergies avec le butane commercial. Le CFBP souhaite poursuivre cette collaboration dans le but de permettre à court terme l’incorporation d’énergie renouvelable dans les bouteilles de gaz ».

Bernard Chaud, PDG d’IBN-One, déclare: « Avec les biocarburants et la chimie, le gaz domestique représente un débouché supplémentaire pour IBN-One, la première usine d’isobutène renouvelable dont la construction devrait débuter en France en 2017 ».

Source : Vers un GPL renouvelable ?

VITOGAZ : Pourquoi adopter le chauffage au gaz ?

maison économie energieQue vous ayez un projet de construction ou de rénovation, le chauffage au gaz propane présente de nombreux atouts : accessible, écologique, et performant, il vous permet aussi  de réaliser des économies d’énergie dans votre intérieur.

Vous ne savez pas quel chauffage choisir ? En analysant le budget à envisager pour l’installation, les services, la consommation et le confort, sachez que le chauffage au gaz propane propose des tarifs plus avantageux que le fioul ou l’électricité (comparer avec l’offre de gaz VITOGAZ).

BON À SAVOIR : VITOGAZ FRANCE vous informe que vous pouvez bénéficier d’une aide financière par l’État pour le choix d’une énergie propane.

Investissement du matériel initial moins onéreux

Un atout de taille dans la prévision du prix du gaz propane concerne les chaudières.

En effet, l’investissement dans une chaudière propane est en moyenne de 3000 à 5000€ alors qu’une chaudière au fioul coûte entre 3700à 7000€ en moyenne. Une grande différence à l’avantage du propane*.

De plus, invertir pour économiser sur le long terme est un véritable gain d’argent ; le remplacement d’une chaudière à condensation fioul pour une chaudière à condensation propane peut vous permettre un gain de 40% d’économie d’énergie.

Évolution mesurée des tarifs du propane

En comparant l’évolution des prix du gaz propane par rapport aux autres énergies, nous constatons que les prix des autres énergies ont doublé les 10 dernières années. Selon l’Observatoire des Prix de l’Énergie, le prix du gaz propane a augmenté de 69% entre 2004 et 2013, celui du gaz naturel de 72 % et celui du fioul de 106 %**.

Aides financières pour votre projet

Pour tous travaux d’installation de gaz propane, l’État accorde sous certaines conditions des aides financières pour inciter les professionnels et les particuliers à améliorer l’efficacité énergétique de leur habitat.

– Crédit d’impôts de 30% (CITE) pour l’achat d’une chaudière fonctionnant au gaz propane.
– Taux de TVA à 5,5% pour les travaux de rénovation énergétiques.
– Eco-prêt à taux zéro pour des travaux de rénovation d’un logement (montant variable).
– Aides de l’Anah (Agence nationale de l’habitat).
– Aides des collectivités territoriales.
– Financements à taux préférentiels accordés aux organismes de construction et de gestion du logement social.
– Certificats d’économies d’énergies.

Pour plus d’informations, consultez nos conseils de rénovation pour réduire sa consommation énergétique

Services simplifiés avec VITOGAZ FRANCE

Avec votre fournisseur français de gaz propane, VITOGAZ FRANCE, vous profitez d’un service de qualité personnalisé. Nous nous occupons de tout ! De l’installation de votre matériel à sa mise en fonctionnement, jusqu’à son réapprovisionnement.

Enfin, nos experts vous conseillent sur les bonnes pratiques à adopter pour consommer utilement et économiquement.

*Source : L’habitat / Se chauffer sans gaspiller, ADEME, Octobre 2014.

**Source : http://www.statistiques.developpement-durable.gouv.fr/

 

VITOGAZ : RUBIS soutient le projet VIENS LIRE AU LOUVRE

Dans le cadre des actions sociétales de Rubis (principalement orientées vers l’éducation et la médecine), le Groupe soutient depuis 2014 (pour 3 ans) le projet « Viens Lire au Louvre » initié par le musée parisien depuis 2006.

« Viens lire au Louvre » est un projet pédagogique mis en place par l’auditorium du Louvre à destination d’établissements scolaires en Zone d’Éducation Prioritaire, et développé autour de l’apprentissage d’un savoir fondamental : la lecture. Il est soutenu et approuvé par le Ministère de l’Éducation Nationale.

Centré sur l’initiation des élèves à la pratique de la « lecture interprétée » de textes littéraires, ce programme encourage la construction d’un projet pédagogique pluridisciplinaire autour d’un thème en s’appuyant autant que possible sur l’ensemble des ressources du musée.
Le programme s’articule autour de différentes activités : des ateliers de lecture en classe, l’audition de lectures par des professionnels à l’auditorium du Louvre, des visites et ateliers au sein du musée et enfin un spectacle de fin d’année où tous les élèves ont un rôle à jouer.
Ainsi, le prochain spectacle organisé par l’ensemble des élèves du projet se tiendra le jeudi 11 juin à 19h à l’auditorium du Musée du Louvre.