VITOGAZ FRANCE vous présente le baromètre GPL du mois d’Avril 2018, un carburant moins cher et moins polluant !

La France vise à atteindre la neutralité carbone et à améliorer la qualité de l’air. A ce titre, le Plan Climat fixe un double objectif réduire les émissions de gaz à effet de serre et polluants atmosphériques et rendre une mobilité plus propre accessible à tous. Le GPL répond à ces objectifs.

Un véhicule GPL réduit les émissions de CO2 et de polluants

Comparé à l’essence, en conditions réelles de circulation, le GPL émet :
->20% de CO2 en moins en moyenne. Les émissions de CO2 seront davantage réduites avec le développement du BioGPL, le GPL d’origine renouvelable, qui permet de réduire jusqu’à 80% les émissions de CO2 comparé au GPL classique.
->Dix fois moins de particules
->Jusqu’à 97% de moins de CO2 : les émissions de CO2 sont à environ 63mg/km alors que la norme est à 1 000 mg/km
->Des NOx et HC en quantité équivalente mais dont les valeurs sont très inférieures à la norme.

Les véhicules GPL sont classés en Crit’air 1, quelle que soit l’année d’immatriculation.
Les automobilistes GPL peuvent circuler toute l’année et bénéficier de nombreux avantages économiques (prix à la pompe moins cher, gratuités ou tarifs réduits pour les certificats d’immatriculation, conditions de stationnement privilégiées…)
Le GPL est aussi une solution économique pour continuer à circuler en polluant moins sans changer de voiture. Pratiquement tous les véhicules essence, neufs ou d’occasion, peuvent être équipés au GPL.
Une fois au GPL, ils peuvent bénéficier de la vignette Crit’air 1 et de tous les avantages associés.

Le GPL est une solution moins chère, moins polluante, disponible et maitrisée.